full screen background image

Les rythmes scolaires à Venelles – INFO de la semaine

petite-enfanceRappels (source discours du Ministre de l’Éducation nationale du 7 mai 2014)

 « Depuis la mise en place de la semaine de quatre jours en 2008, les écoliers français avaient le nombre de jours d’école le plus faible des pays de l’OCDE avec 144 jours d’école contre 187 jours en moyenne dans les autres pays.
La réforme prévue par le décret n°2013-77 du 24 janvier 2013 vise à mieux répartir le temps d’enseignement sur la semaine en assurant une plus grande régularité et une meilleure répartition des temps d’apprentissage. »
 Toutefois, devant les difficultés rencontrées, un nouveau décret publié au JO du 8 mai 2014, permet de prendre en compte ces organisations du temps scolaire sur la base d’expérimentations.
 Le nouveau décret du 7 mai 2014
« En s’appuyant sur ce texte, le recteur d’académie pourra autoriser, pour une durée de trois ans, des adaptations à l’organisation de la semaine scolaire permettant par exemple, tout en préservant l’organisation en cinq matinées, de regrouper les activités périscolaires sur une demi-journée. Il sera aussi possible de prévoir l’allégement de la semaine scolaire en reportant sur les vacances scolaires les heures non effectuées et en allongeant de cette manière l’année scolaire. Ces adaptations ne pourront avoir pour effet d’organiser les enseignements sur moins de huit demi-journées par semaine, comprenant au moins cinq matinées, ni de diminuer le nombre d’heures d’enseignement par an.
 Ces possibilités d’expérimenter doivent être prévues dans le cadre d’un projet construit conjointement par la commune et les conseils d’école. Le recteur s’assurera que ce projet est compatible avec l’intérêt du service et est cohérent avec les objectifs poursuivis par le service public de l’éducation. L’objectif est en effet d’aboutir à un temps scolaire organisé dans l’intérêt des apprentissages de tous les élèves, en particulier des plus fragiles. Ces expérimentations devront bien entendu porter une attention particulière aux élèves de maternelle. »

A venelles

 Avant mai 2014
 La municipalité travaille depuis plus d’un an et demi avec les différents acteurs concernés par le dossier. Ce long travail a abouti sur un scénario ayant recueilli le consensus du plus grand nombre.
 L’organisation définie allant dans l’intérêt des enfants (apprentissage allégé, concentré en matinées, temps libéré pour des activités périscolaires) :
Temps d’apprentissage plus court et activités périscolaires de qualité : 5h15 d’enseignement par jour + 3h le mercredi matin.
 
Le 13 mai 2014
Mardi 13 mai, un conseil d’école s’est tenu à l’école du Mail. Lors de ce conseil, les représentants élus de la mairie de venelles annonce que les membres du conseil devront voter pour ou contre une nouvelle proposition.
La nouvelle organisation proposée se résume ainsi : le mercredi matin remplacerait le vendredi après-midi qui se transformerait alors en garderie payante sans ateliers périscolaires !!!
Sur les bases de cette proposition, sans consultation préalable, les associations de parents d’élèves se mobilisent jugeant que cette proposition va à l’encontre de l’intérêt des enfants, de tout le travail réalisé ayant abouti à un scénario qui avait fait le consensus.
 
Le 15 mai 2014
Les pétitions circulent. Une manifestation du mécontentement a eu lieu jeudi 15 mai devant la Mairie. Avant l’ouverture du conseil municipal, M. le Maire est allé à la rencontre des nombreux parents, et enfants présents. Il les a invités a y faire une déclaration et leur a proposé de les rencontrer le lendemain vendredi 16 mai à 17 heures.
Lisez l’article de La Provence sur le site de Daniel DAIX
 Lors de leur intervention, ils ont déclaré avoir été choqués par la méthode utilisée alors que le dialogue avait été la règle depuis le début et ont réaffirmé qu’ils ne souhaitaient pas voir la nouvelle organisation (garderie payante tout l’après midi du vendredi) mise en place, et vouloir revenir à la solution négociée depuis 2013.
 
Le 16 mai 2014
Lors de la réunion du vendredi 16 mai, M. le Maire a :
– longuement critiqué le gouvernement, la réforme « sortie du chapeau » (oubliant que l’origine de cette réforme se trouvait dans la conférence initiée par M. Luc Chatel, ministre de l’époque) et, que la situation d’aujourd’hui est le résultat de l’inconsistance des personnes qui nous gouvernent car ne laissant pas le temps aux élus de s’organiser ;
 – rappelé tout le travail réalisé avec les différents acteurs et donc les représentants élus des parents d’élèves ;
 – rappelé les nouvelles dispositions du décret du 7 mai offrant de nouvelles disponibilités et notamment le regroupement des activités périscolaires sur ½ journée.
Il a ensuite expliqué sa nouvelle proposition, « décidée en, ¼ heure », basée sur les nouvelles possibilités offertes par le décret.
Il déclare qu’à ce jour, il n’est pas en mesure de proposer un projet d’activités scolaires pour occuper les enfants le vendredi après midi et donc que la proposition se résume à de la garderie « payante ». Il est également précisé que du personnel devra certainement être recruté pour cela.
 
 En réponse à M. le maire, les représentants des parents d’élèves rappellent à nouveau le travail réalisé et le projet qui en a résulté et précisent que dans ces conditions il n’est pas tenu de suivre les dispositions du nouveau décret ; ce dernier s’adressant notamment aux communes qui ne disposaient pas de projet.
 Ils rappellent vivement que le projet élaboré an concertation est dans l’intérêt des enfants alors que le nouveau projet est tout le contraire.
 Ils demandent le retrait de ce projet.
 
En conclusion :
 Le maire signifie son désaccord et propose (alors que s’expriment devant lui des parents élus) une consultation directe de tous les parents dont les enfants sont scolarisés dans les écoles de Venelles.
 Cette consultation doit être réalisée dans les prochains jours avant la tenue des quatre autres conseils d’école.
 M. le Maire s’engage alors à voter dans les prochains conseils suivant la majorité qui résultera de la consultation des parents.
 
 L’avis de « Réunir venelles »
 Nous estimons que :
– cette nouvelle proposition est contraire à l’esprit de la réforme engagée en janvier 2013 car n’allant pas dans l’intérêt de nos enfants ;
cette proposition va imposer de nouvelles charges financières aux parents Venellois avec a minima 3 heures de garderie payante ;
les termes du nouveau décret dévoyés dans la mesure où le décret donne la possibilité aux communes ne disposant d’aucun projet de regrouper des activités périscolaires de qualité sur ½ journée et que Venelles n’est pas dans ce cas.
Certes la mise en œuvre est difficile car elle concerne un grand nombre d’acteurs mais il convient de garder l’objectif de l’intérêt des enfants même si celui-ci doit impacter le budget de la commune. Nous nous y étions engagés.
 
Nous restons vigilants et continuerons à vous informer de l’avancement de ce dossier.

(1237)

Share Button



One thought on “Les rythmes scolaires à Venelles – INFO de la semaine

  1. Laurent Brissonneau

    Entre autres décision choquantes, il est remarquable de voir que les associations de parents d’élèves n’ont plus été considérées comme représentatives à partir du moment où elles n’allaient plus dans le sens de la mairie.
    Rappelons que les parents d’élèves sont élus sur un collège électorale de 1408 parents, que 834 ont pris part au vote cette année.
    Il s’agit donc certainement des élus à Venelles qui ont le plus de représentativité, après ceux du conseil municipal.
    Comment est il possible de mépriser ainsi le rôle de représentants, quand ceux-ci viennent unanimes dire leur mécontentement et essayer de passer en force à l’aide d’une consultation (sans avoir la politesse de permettre aux parents de mettre un courrier joint pour donner leur avis, même sans leur donner le temps de le faire, tout ceci se fait au frais des associations de parents).
    La démocratie participative est une longue lutte…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *