full screen background image

Nouveaux problèmes de circulation et de sécurité en perspective au parc des sports !

Nouveaux problèmes de circulation et de sécurité en perspective

au parc des sports !

Les élus de la majorité actuelle (comme ceux de la majorité précédente) sont aux abonnés absents dès qu’il s’agit d’anticiper les problèmes que peuvent engendrer des infrastructures accueillant un très grand nombre de visiteurs : hier METRO, demain le centre aquatique au parc des sports !

L’ouverture du centre est prévue au début de l’été 2016, soit dans 6 mois

Saviez-vous que sa fréquentation est estimée à plus de 200 000 visiteurs/an. A ajouter à la fréquentation habituelle du parc, et vous imaginez la circulation pour y accéder.

Hélas, aucune étude n’a été envisagée pour la route d’accès !

L’équipe actuelle se félicite d’avoir obtenu auprès de la CPA l’agrandissement du parking de la piscine (100 places en plus des 130 places du projet initial).Mais qu’en est-il de la route d’accès à ce parking ?

AUCUNE ANTICIPATION !

L’importante circulation générée par le centre aquatique va engendrer des conséquences sur la sécurité des familles et des enfants qui se rendent régulièrement au parc.

Dans un document du 16 juillet 2013 de demande préalable à la réalisation d’une étude d’impact pour la réalisation du centre aquatique, il est noté « un élargissement de la voie desserte interne au parc des sports de 4.50 m à 5.50 m ».

Cela fait déjà 2 ans que cette demande préalable a été faite et à ce jour aucune étude sérieuse n’est prévue !

Pour Réunir Venelles, la voie d’accès au centre aquatique va de pair avec l’ensemble de son aménagement.

Depuis de nombreuses années, et en accord avec son programme, Réunir Venelles demande que l’entrée du parc soit modifiée pour plus de sécurité en intégrant la salle polyvalente dans l’enceinte du parc. Avec ce centre aquatique, cet aménagement devient primordial.

Réunir Venelles déclare que l’équipe actuelle doit s’activer rapidement sur ce projet afin d’éviter un nouveau point noir de circulation sur notre commune. Et que ces aménagements ne soient pas à la charge des Venellois ! En effet, le document de 2013 prévoyait que les travaux de la route d’accès au centre aquatique soient à la charge de la commune, un accord totalement incongru étant donné que cette réalisation est de la compétence de la CPA. Il est inadmissible que les Venellois payent encore pour la CPA après avoir déjà financé l’assainissement et l’alimentation en eau potable du complexe (environ 700 000 €TTC, subventions déduites).

L’intérêt et la sécurité des Venellois doivent être une priorité.

Pour Réunir Venelles, les Venellois n’ont pas à financer cette réalisation au-delà de ce qui a déjà été fait !

Autre point important : à ce jour, nous n’avons toujours pas d’information concernant l’hypothétique rond point à la sortie d’autoroute aux Michelons dans le sens Aix-Venelles, lui aussi lié au futur centre aquatique.

Enfin, quid de l’utilisation du centre aquatique ? : À ce jour, personne ne sait s’il y aura des créneaux horaires pour les Venellois. De même, personne ne sait s’il y aura de la place pour accueillir un éventuel Club de natation Venellois.

(Rappel : la piscine Yves Blanc d’Aix et la piscine de Pertuis seront fermées en 2016, avec transfert de certaines activités sur Venelles).

REUNIR VENELLES

(585)

Share Button



4 thoughts on “Nouveaux problèmes de circulation et de sécurité en perspective au parc des sports !

  1. Citoyen-Venellois

    Bonjour,

    Vos craintes et vos remarques sont légitimes mais il faut y mettre, à mon avis, un bémol : la nouvelle équipe municipale semble avoir constaté la « légèreté » des études préalables à ce projet en particulier le sous-dimensionnement du parking pour le centre aquatique puisqu’elle demandé et obtenu son agrandissement (100 places de plus).

    En revanche, en ce qui concerne son accès par la route, accès que vous pensez non adapté à l’augmentation du trafic généré par la fréquentation du futur centre aquatique, votre remarque ne me semble pas justifiée, car, d’une part, la route d’accès actuelle est déjà large et plutôt pratique, et d’autre part, ce projet a déjà suscité beaucoup de controverses, en particulier sur l’aspect financier : de nouveaux aménagements augmenteraient encore le dépenses liées à ce projet et seraient donc encore sujets à oppositions et plaintes sur ce point.

    Quoi qu’elle fasse la mairie n’a donc pas beaucoup de marge de manoeuvre pour réagir et tous nouveaux aménagements ne pourront que faire des mécontents.

    Il semble plus constructif d’approuver la décision prudente d’agrandir d’abord le parking, et d’attendre de voir si le futur trafic routier sera si perturbé avant de se lancer dans de nouveaux travaux.

    De fait, nombreux sont les projets réalisés sur Venelles pour lesquels les opposants ont annoncé des désagréments… qui n’ont pas eu lieu !

    Reply
    1. 13770

      @Citoyen-Venellois

      Les craintes sont légitimes et tant mieux si elles s’avèrent infondées. À quels projets pensez-vous lorsque vous écrivez « les opposants ont annoncé des désagréments… qui n’ont pas eu lieu ! »

      La fréquentation de la piscine a sûrement fait l’objet d’études, des prévisions en ont été tirées, mais nous n’en avons pas connaissance. 200000 baigneurs à l’année, comment sont-ils répartis ? La moyenne ne signifie rien, seule la pointe est intéressante.

      « la route d’accès actuelle est déjà large et plutôt pratique » sauf la sortie d’autoroute et le stationnement au parc.

      Reply
  2. 13770

    Il est difficile de ne pas redouter quelques désagréments lors de la mise en service du centre aquatique. Voies d’accès, parkings seront-ils suffisants ?
    Impossible de faire des prévisions sans connaître les études qui ont certainement été réalisées… ou pas !

    Entre 200000 et 300000 clients dans une année pleine cela ne signifie pas grand chose. Avec les statistiques des autres piscines on doit pouvoir se faire une idée des pics de fréquentation. Combien de jours d’ouverture sont prévus ?

    Un étalement sur 300 jours pourrait donner une fréquentation moyenne de 1000. Mais si on affine un peu on peut prévoir que les pics auront lieu en été et en week-end.

    Quelle sera la situation si un dimanche de juin ce sont 4 ou 5 000 visiteurs ? et deux mille véhicules ?

    Reply
  3. Martial Maurette Photographe

    Répondre « attendre voir » est bidon, nul, honteux.
    Sous-entendre que ce ne sont que « quelques désagréments » me fait penser à nos si diplomates chefs politiques…
    Notre expérience de Venellois depuis 50 ans nous prouve, que les aménagements nécessaires à la vie et circulation des villageois sont  » toujours » en retard ( de 20 à 30 ans)
    Et c’est le même constat de difficultés chroniques et quotidiennes, pour les Provençaux que nous sommes, considérant la zone des Milles, pour nos bureaux et l’accès TGV, avec la honte des parkings (hyper chers) mais immensément sous dimensionnés.
    La nouvelle mairie n’a fait que prévenir de « problèmes à venir » bien avant son élection.
    Il serait enfin de bon sens d’avancer.
    (Déjà trois mois d’attentes)
    Un: en informant des réflexions « prospectives » sur les problèmes logiques et imparables.
    Deux: en informant de solutions possibles et plausibles.
    Trois: en informant des pistes financières extérieures pour couvrir ces frais « aberrants » que les Venellois n’auront pas à payer, ensuite ( …quand sera venu le temps de l’oubli)

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *